2 commentaires sur “Fête de la musique, encore

  1. Cas typique du paradoxe granvillais : « Y a rien pour les jeunes, pas de salle de concert, etc »
    C’est une phrase qu’on entend tout le temps et qu’on ne peut que cautionner. Mais c’est un peu simple de rejeter la faute sur la municipalité où je ne sais qui d’autre.
    Hier soir, Fête de la Musique, une scène est installée place Foch et la place s’est trouvée déserte alors qu’une DJ nous faisait vraiment vibrer de 22h30 à 00h. Pourquoi? Parce que la faune granvillaise est habituée à ses bars et qu’il n’y avait pas de point de boisson sur la place Foch.
    Cependant, rue St-Sauveur blindée, rue des Juifs blindée… la foule, gobelet à la main, devant leur bar où ils vont toute l’année. En gros le granvillais veut juste de la bière et carte blanche pour gueuler dans la rue(Carnaval). Au final les concerts, il s’en balance…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.